Depuis maintenant une dizaine de jours, une information fracassante et provocante circule dans les rues de la Kabylie, une information comme quoi les albums de Matoub Lounès le chanteur kabyle engagé sont interdit sur le marché.

 

album matoub

Connaissant le pouvoir algérien, ce n'est pas étonnant que cette information soit vraie, le chanteur continue à déranger même de son cercueil, son combat ne cesserai pas avant que sa trace soit raillée, les générations continuent a crier son nom haut et fort, lui même là dit: "Xas yeǧǧa lǧahd iɣallen-iw, mazal eṣṣut-iw ad yebbaεzaq" un poète ne peut pas mourir ses idées continueront a creser jusqu'à ce qu'elles trouvent une issue, le monde entier a reconnu son combat légitime, des villes, des rues, des allées portent actuellement son nom en France et dans le monde entier, un chapitre lui a été consacré dans un programme d'enseignement au Canada, il est aussi reconnu comme le 8eme rebelle du monde après Bob Marley.
Quoi que le pouvoir algérien puisse faire, il ne réussira jamais a éteindre la bougie que Matoub Lounès a allumé, interdire ses albums sur le marché ne fera que renforcer la détermination du peuple kabyle.

Mais il faut tout de même faire attention, parce que le mode de travail chez le pouvoir algérien est connu, on lance une rumeur et si terrain est calme on passe a l'action, alors il faudra agir avant qu'ils passent a l'action.