Juba Yazid

20 février 2016

La Biographie du poète Mohamed Khaldi

Mohamed Khaldi, en kabyle (Muḥammed xaldi) en arabe: (خالدي محمد) est un jeune poète talentueux d'expression kabyle né le 23 Avril 1990 à Souk El Tenine au sud de la Wilaya de Tizi Ouzou ou il demeure à ce jour. de cette région ou il a observé la population qui lui a donné l'inspiration d'écrire en étant proche, à l'écoute et la compréhension des gens est venue l'envie d'exprimer des ressentis que son entourage éprouvait la joie, l'amour, tristesse, le mal être...etc.

moh

Mohamed Khaldi a tellement était focaliser sur l'écriture c'est de là qu'il a été découvert par l'association ISEGMI (le bourgeon), sur sa façon de voir les choses et de les traduire au langage de poète. De ce fait il est devenue un membre reconnue dans l'association ainsi que d'autres ou il a réussi a obtenir le premier prix de concours de poésie un peu partout en Algérie, tel que le concours de poésie organiser par le département de langue et culture arabe de l'Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou en 2012 ainsi que le concours organiser par l'association l'Etoile Culturelle d'Akbou le 25 Février 2014.

Posté par Juba-Yazid à 22:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]


La France vaut 200 fois l'Algérie

— Enfin une réponse pour ceux qui se demandent où va l’Algérie, la réponse est claire l’Algérie est actuellement classée parmi les pays les plus pauvres au monde suite a la chute des prix des hydrocarbure dont 98% de l’économie algérienne vient de cette ressource, ce qui cause la chute du dinar à 200 pour 01 €, ceci dit la France vaut 200 fois l’Algérie.

 

8933049-14164581

 

Cette crise dont l’Algérie se noie aujourd’hui a été prédite il y a des années par le président de l’Anavad monsieur Ferhat MEHENNI dans « l’Algérie à 20ans », elle ne diffère d’aucune façon avec celle qu’il a décrit. 

L’Algérie d’aujourd’hui comme celle de tous les temps n’est qu’une communauté de la puissante république française qui là inventé en 1839, ni l’Algérie algérienne ni l’Algérie arabe n’a réellement existé. 

Il n’y a que l’Algérie française déguisée en voile arabo-islamique, en détriment des enfants de la nation, et pour preuve, un simple maire français Alain Juppé de Bordeaux vient pour une visite officielle et rencontre le président algérien. 

Du jamais vu. Ceci ne se passe même pas dans des Etats fédéraux ou autonomes, un gouverneur dans un Etat fédéral comme les Etats Unis d’Amérique n’est pas autoriser a faire des affaires externes avec des pays dans le monde. 

Comment se fait il qu’un maire en France peut faire affaire avec l’Algérie si cette dernière n’est pas dépendante de la mère/patronne ? 

Quel intérêt aurait l’Algérie de faire affaire avec un maire ? Comment se fait il que la France n’est pas intervenu pour rompre cette rencontre pour cause de sécurité nationale ? 

Un maire algérien peut il faire affaire avec François Hollande ?... Mais avant de poser cette question, il faudra d’abord se demander si un maire algérien obtiendrait un visa pour aller en touriste en France?! 

Juba YAZID

Posté par Juba-Yazid à 22:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2015

Rumeur ou réalité? Les albums de Matoub Lounès interdits sur le marché

Depuis maintenant une dizaine de jours, une information fracassante et provocante circule dans les rues de la Kabylie, une information comme quoi les albums de Matoub Lounès le chanteur kabyle engagé sont interdit sur le marché.

 

album matoub

Connaissant le pouvoir algérien, ce n'est pas étonnant que cette information soit vraie, le chanteur continue à déranger même de son cercueil, son combat ne cesserai pas avant que sa trace soit raillée, les générations continuent a crier son nom haut et fort, lui même là dit: "Xas yeǧǧa lǧahd iɣallen-iw, mazal eṣṣut-iw ad yebbaεzaq" un poète ne peut pas mourir ses idées continueront a creser jusqu'à ce qu'elles trouvent une issue, le monde entier a reconnu son combat légitime, des villes, des rues, des allées portent actuellement son nom en France et dans le monde entier, un chapitre lui a été consacré dans un programme d'enseignement au Canada, il est aussi reconnu comme le 8eme rebelle du monde après Bob Marley.
Quoi que le pouvoir algérien puisse faire, il ne réussira jamais a éteindre la bougie que Matoub Lounès a allumé, interdire ses albums sur le marché ne fera que renforcer la détermination du peuple kabyle.

Mais il faut tout de même faire attention, parce que le mode de travail chez le pouvoir algérien est connu, on lance une rumeur et si terrain est calme on passe a l'action, alors il faudra agir avant qu'ils passent a l'action.

Posté par Juba-Yazid à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2015

Psychologie: Que cachent nos sensations de « déjà vu » ?

Je suis déjà venu ici, j’ai déjà vécu ce moment, j’ai déjà vu cette personne… Nous avons tous connu cette étrange sensation. Jeu de la mémoire, de l’inconscient ou de nos émotions : comment expliquer ces impressions passagères ?

dejavu

Parfois, c’est juste le quotidien qui se décale un peu. Un repas entre amis, et soudain surgit le sentiment d’avoir déjà vécu cette scène au détail près – au point que, pendant quelques instants, elle paraît presque prévisible. Mais que dire lorsque ce « déjà vu » arrive dans une ville étrangère, ou lors d’une rencontre avec des inconnus ? Rien, alors, qui puisse rappeler le passé. Et pourtant, là encore, lieu, personnes, événements, tout semble familier. Etrange sensation, où se mêlent surprise, incrédulité, inquiétude, curiosité ! Une envie de magie s’y glisse, celle d’un bref passage de « l’autre côté du miroir », du fugace réveil d’un don paranormal permettant de sortir du temps, de voir le futur, de revivre le passé. Et puis tout s’estompe. En quelque secondes le passé redevient connu, le présent incertain et le futur, toujours aussi mystérieux – même si les dernières découvertes sur le cerveau commencent à lever le voile.

Un objet de fascination inquiétante

Mais cette sensation de déjà vu, que 60 à 70 % des gens disent avoir expérimentée au moins une fois dans leur vie, ne se laisse pas oublier facilement. Elle pose trop de questions, sur notre perception du temps, notre conscience et même notre inconscient, comme en témoigne le philosophe italien Remo Bodei dans un livre récent. Si l’expression « déjà vu » ne sera forgée qu’en 1876 (par Emile Boirac, in Revue philosophique de la France et de l’étranger », vol I, 1876, t.. I, p. 430), le phénomène, montre Bodei, intrigue depuis l’Antiquité. Les philosophes platoniciens et pythagoriciens voyaient en lui le souvenir d’une vie antérieure, les stoïciens plaidaient pour « l’éternel retour du même ». Aristote, célèbre pour son esprit pratique, avait beau essayer de remettre les choses en place en défendant l’idée d’un simple trouble psychique, rien n’y faisait, le déjà vu gardait sa magie. A tel point que saint Augustin, au IVè siècle, s’en inquiéta. Comme après lui l’Eglise, il se méfiait de cette étrange impression, qu’il attribua au démon venant nous tenter avec des idées de vie antérieure ou de réincarnation.

Une telle source d’inspiration ne pouvaient pas laisser indifférents les artistes, écrivains ou poètes. « Non, Temps, tu ne te vanteras point que je change ! », s’exclame Shakespeare, car tout n’est que « spectacle déjà vu ». Au XIXème siècle, le phénomène devient incontournable dans la littérature, de Dickens ou Chateaubriand qui en était obsédé, à Baudelaire puis à Proust bien sûr, pour qui « la sensation semblait dire : "Saisis-moi au passage si tu en as la force, et tâche à résoudre l’énigme de bonheur que je te propose." » (in A la Recherche du Temps Perdu, tome II (Gallimard, 1987)

Un souvenir refoulé

Freud lui-même ne résiste pas à cet appel, et trouve au déjà vu une place dans sa grille de lecture. Mais ce n’est rien d’autre à ses yeux que la remontée incomplète d’un souvenir refoulé, cachant un traumatisme ou un désir inacceptable pour le Surmoi. « En ce qui concerne les quelques rares et rapides sensations de déjà vu que j'ai éprouvées moi-même, ajoute Freud, (…) il s'agissait chaque fois du réveil de conceptions et de projets imaginaires (inconnus et inconscients) qui correspondait, chez moi, au désir d'obtenir une amélioration de ma situation. » (in Psychopathologie de la vie quotidienne, ch 12 - Payot, 1975)

Comme le rêve, le déjà vu serait une expression de nos désirs secrets ? « C’est la raison de son "inquiétante étrangeté", estime la psychanalyste Nelly Jolivet : cette confrontation entre familiarité et surprise signale que l’on touche à de l’interdit. » Jung, lui, évoquait un déjà vu éprouvé lors d’un voyage au Kenya, alors qu’il croisait un vieillard – figure de l’homme sage – , et reliait cette impression au réveil d’un archétype.

Posté par Juba-Yazid à 22:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2015

Arabie Saoudite: LE PAYS QUI VEUT PRÉSIDER LE CONSEIL "ONUSIEN" DES DROITS DE L'HOMME

Ceci c'est pas étonnant venant de la part d'un pays qui recrute des Bourreaux, ce royaume islamiste qui porte bien son nom

Cette servante d'un pays asiatique d'une famille pauvre travaille pour une autre famille d'Arabie saoudite.

saoud

 

Cette servante d'un pays asiatique d'une famille pauvre travaille pour une autre famille d'Arabie saoudite,

Les membres de cette famille s'est réuni pour violer la jeune servante, cette dernière leur a résister et ceci était son sort, sachant qu'en Arabie Saoudite, la servante est permise pour son maître en le justifiant avec des versets coraniques, la femme continue a être traitée comme esclave dans les pays qui représentent une religion sans que l'opinion internationale n'intervienne, les pseudos lignes des droits de l'Homme sont dans l'Omerta.

Des hommes, des femme, des enfants, des minorités, et des peuples tout entier sans opprimés dans le monde et ils ne sont montré par aucun doigt, ceci est notre monde, un monde ou les maîtres esclavagistes continues à imposer leurs lois en détriment des pauvres.

 

Contribution: Juba YAZID

Posté par Juba-Yazid à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 juillet 2015

Être trop gentil peut mener à la dépression

La gentillesse est une qualité qui englobe générosité, bienveillance et altruisme. Elle est nécessaire pour vivre et travailler ensemble, dans l’harmonie. C’est un état d’esprit bénéfique pour la santé physique et psychique. D’ailleurs, plusieurs études scientifiques le prouvent. De plus en plus de managers et de chefs d’entreprises réalisent qu’elle est indispensable dans le monde du travail.

 

etre-trop-gentil-peut-mener-a-la-depression

 

Toutefois, lorsque la gentillesse est excessive, elle devient nocive pour soi. Si vous êtes trop gentil avec votre entourage et que vous vous sentez triste et déprimé tout le temps, c’est à cause de votre trop grande gentillesse. Il y a en effet, un lien entre gentillesse et dépression.

 

Quel est le lien entre gentillesse et dépression ?

Vous pouvez être très gentil et accorder trop d’attention aux autres. Mais, si vous voulez sortir de votre dépression, il va falloir vous centrer sur votre personne et ne plus laisser les gens vous marcher tout le temps sur les pieds. C’est plus facile à dire qu’à faire quand on est de nature très bon. Mais, il faut apprendre à ne plus céder et à se défendre. Si vous n’avez pas envie de faire quelque chose, dites NON. Ne soyez pas gêné de refuser et surtout ne laissez personne vous pousser à faire ce que vous n’avez pas envie de faire.

Si vous souffrez de dépression, vous faites probablement partie de ces gens. Les personnes trop gentilles font tout ce que les autres leur demandent de faire. Elles prennent sur elles car elles sont incapables de refuser un service. Elles font tout ce qui est en leur pouvoir pour faire plaisir, des fois même sans qu’on leur demande quoi que ce soit. Elles ont besoin d’être aimées, acceptées et pour cela elles se tuent à la tâche. Souvent, leur entourage abuse de cet excès de gentillesse. À la longue, ceci conduit, presque immanquablement, à la dépression.

Quelle attitude adopter pour ne plus déprimer ?

Cultiver l’estime de soi

Vous ne devez chercher à plaire qu’à vous-même et à personne d’autre. La seule chose qui prime est votre estime de soi. Il ne faut jamais accorder de l’importance aux opinions des autres ou les laisser vous accabler. Si vous le faites, vous vous engouffrez dans une spirale dépressive.

S’éloigner des ondes négatives

Si vous vous sentez oppressé, il vous est recommandé de vous éloigner des personnes qui ne cessent de vous réclamer des choses.Elles sont une source d’ondes négatives et vous devez vous en protéger. Elles vous oppressent et vous empêchent d’être heureux. Ne ménagez plus les autres à votre détriment. Être gentil, ce n’est pas être naïf, ni se faire avoir.

S’entourer de personnes attentives

Vous ne devez pas donner de l’importance aux personnes qui ne font pas attention à vous. Si quelqu’un veut vous quitter, laissez-le partir. Ne vous accrochez jamais à quelque chose ou à une personne si elle ne veut pas de vous. Votre propre personne doit être votre centre d’intérêt. Entourez-vous de personnes qui se soucient véritablement de votre bonheur et qui vous le montrent. Soyez épanoui en ayant une haute estime de vous.

Posté par Juba-Yazid à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Astronomie: “La Terre ne tourne pas, c'est prouvé”

Quand les ennemis de dieu découvrent une nouvelle terre, les amis de dieu prouvent que la terre ne tourne pas

Le religieux saoudien Bandar Al-Khaybari est affirmatif : la Terre ne tourne pas. Il l'a expliqué lors d'un séminaire devant des étudiants aux Emirats arabes unis. Sur une vidéo, il le "prouve" par des citations du Coran, et par "le bon sens".

"La Terre est immobile. Les preuves sont nombreuses, par les textes sacrés et par la raison", voilà ce qu'affirme le prédicateur saoudien Bandar Al-Khaybari. Et d'expliquer : "Si nous prenions l'avion pour aller en Chine, nous tournerions en avion pendant que la Terre tournerait elle aussi. Nous ne pourrions donc jamais atteindre la Chine." Et de joindre le geste à la parole pour illustrer la chose à l'aide d'un petit gobelet d'eau.

Si Al-Khaybari n'est pas une figure de premier ordre dans l'establishment religieux saoudien, il est néanmoins un prédicateur affilié au ministère des Affaires religieuses. C'est à ce titre qu'il a été invité pour donner un cycle de conférences dans une université de Charjah, près de Dubaï, aux Emirats arabes unis.

 

Plus embêtant, Al-Khaybari rappelle qu'il ne fait que répéter ce qui est en quelque sorte la doctrine officielle de l'appareil religieux saoudien. Il se réfère en effet à Abdelaziz ben Baz, qui a été grand mufti d'Arabie Saoudite de 1993 à 1999, et à Saleh Al-Fawzan, éminent membre du Haut Conseil des oulémas saoudiens. "Ben Baz et Al-Fawzan ont confirmé eux aussi que la Terre ne bougeait pas", déclare-t-il d'emblée, "même si certains se moquent d'eux."

"Comment un homme peut-il ainsi tourner sur lui-même ?"

A la fin de la même vidéo (ci-dessous, sans sous-titres anglais), Al-Khaybari présente une autre preuve : "Le Très-Haut a dit que la maison peuplée [d'anges] qui se trouve dans le ciel tomberait sur La Mecque si elle venait à tomber. Or, si la Terre tournait, la maison risquerait de tomber non pas sur La Mecque, mais dans la mer."

Et il conclut : "Nous avons des textes sacrés. C'est à eux que nous devons nous référer." Par ailleurs, "il ne faut pas croire le premier venu qui nous raconte n'importe quoi, ni les pseudo-miracles scientifiques des Occidentaux". "Ils ne sont jamais allés sur la Lune. Ce n'était qu'une production hollywoodienne et nous avons été assez bêtes pour le croire."

En réaction à cette vidéo, le site saoudien Al-Tagreer a écrit : "La question n'est pas de savoir si la Terre tourne, mais comment un homme peut ainsi tourner sur lui-même [...] et sur ses références de pseudo-théologien."

هل الأرض تدور حول نفسها ؟ للشيخ بندر الخيبري

Posté par Juba-Yazid à 14:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juillet 2015

COMMUNIQUÉ DU MAK: DE L’USAGE DE L’ANONYMAT ET DES PSEUDONYMES

KABYLIE — "L’heure est au débat serein et non aux polémiques stériles, surtout si celles-ci relèvent de l’action d’une armée d’anonymes sévissant sur le net. Il est évident que le but recherché est de semer la zizanie entre les enfants de la Kabylie en les opposants les uns aux autres. 

Le MAK condamne évidemment tous les écarts de langage portant atteinte à la dignité des signataires et les assure de sa pleine solidarité. La Kabylie a besoin de tous ses enfants et réclame le rassemblement de toutes ses forces. L’heure n’est pas à la prise en considération des pseudonymes et autres anonymes pullulant sur le net mais au dialogue et à la concertation des acteurs politiques kabyles qui assument publiquement leur volonté de bâtir une Kabylie libre et unie. 

Œuvrons toutes et tous, ensemble, pour l’avènement d’un Etat kabyle démocratique, social et laïque , en faisant de nos divergence d’approches et d’opinions une richesse qu’il faut exploiter pour mieux servir la Kabylie contre ses ennemis et non contre ses enfants". 

Juba Yazid publie le communiqué du MAK dans son intégralité.

PARTAGE si toi aussi tu est la pour proteger la kabylie

 

AFRANIMAN I TMURT N IQVAYLIYEN 

MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE 

COMMUNIQUÉ 

De l’usage de l’anonymat et des pseudonymes
 

Les signataires du « Manifeste pour un statut particulier pour la Kabylie » ont publié un droit de réponse sur le journal en ligne Tamurt.info qui aurait validé des commentaires d’une extrême violence à leur égard. En premier lieu, le MAK tient à préciser à l’opinion publique kabyle que son organe de communication est son site officiel où les commentaires ne sont d’ailleurs pas autorisés. De ce fait, les articles publiés sur des sites ou des blogs ainsi que les commentaires qui y sont validés n’engagent en aucun cas le MAK et ne relèvent que de la responsabilité de leurs seuls auteurs. 

Dans ce droit de réponse, les signataires du manifeste ont, à juste titre, précisé « vouloir croire que ces commentaires d’une gravité extrême […] ne sont pas le fait d’authentiques militants du MAK/GPK » et ils ont bien raison de le croire. Cependant, ils ont néanmoins « interpellé les responsables du MAK et du GPK », estimant qu’il en allait de leur « responsabilité morale », attendant de nos structures qu’elles se « démarquent publiquement de ces comportements ». 

A ce propos, le MAK tient à préciser qu’il ne peut, en aucun cas, avoir la « responsabilité morale » des propos tenus par des inconnus qui usent du confort de l’anonymat pour pratiquer la diffamation sur internet, user de propos outranciers et de dérives les plus graves. Par ailleurs, il y a lieu de rappeler que ces pratiques ne datent pas de la publication du « Manifeste pour un statut particulier pour la Kabylie », mais lui sont bien antérieures. 

De ce fait, les condamnations et les « démarcations » du MAK ont été, plus d’une fois, rendues publiques dans des communiqués ou des déclarations officielles du Mouvement. Le MAK a plusieurs fois dénoncé ces anonymes qui s’expriment en son nom sur le net et précise encore une fois qu’il en est, avant tout, la principale victime.Le dernier communiqué évoquant ce sujet date du 23 mai 2015 et précise ce qui suit : « Le MAK précise également que nul n’est fondé à s’exprimer en son nom en dehors des voies de communication officielles du mouvement. De ce fait, l’armée d’anonymes, et autres pseudonymes sévissant sur les réseaux sociaux, ayant des comportements clairement contre productifs et s’exprimant en des termes insultants ou désobligeants, ne représentent que des individus qui se cachent derrière le confort de l’anonymat » 

Dans ce même communiqué, le MAK a précisé qu’il menait « une révolution pacifique en luttant à mains nues contre l’Etat algérien » et certainement pas contre ses propres frères comme certains de ces anonymes, qui écument sur le net, voudraient le faire croire. Le MAK a toujours précisé qu’il ne cultivait « aucune forme d’animosité à l’égard des acteurs politique kabyles », ce qui inclut, bien évidemment, les signataires de ce Manifeste, et ce d’autant plus que les options d’Indépendance, d’autonomie ou de statut particulier sont des options politiques qui sont inclues dans le principe de l’autodétermination que défend justement le MAK et dont la décision finale, et souveraine, reviendra au peuple kabyle tout entier. C’est lui qui décidera par lui-même et par voie référendaire du mode de gouvernance qui lui convient le mieux. Il ne peut y avoir plus démocratique et plus respectueux de la volonté du peuple kabyle. 

L’heure est au débat serein et non aux polémiques stériles, surtout si celles-ci relèvent de l’action d’une armée d’anonymes sévissant sur le net. Il est évident que le but recherché est de semer la zizanie entre les enfants de la Kabylie en les opposants les uns aux autres. Le MAK condamne évidemment tous les écarts de langage portant atteinte à la dignité des signataires et les assure de sa pleine solidarité. La Kabylie a besoin de tous ses enfants et réclame le rassemblement de toutes ses forces. L’heure n’est pas à la prise en considération des pseudonymes et autres anonymes pullulant sur le net mais au dialogue et à la concertation des acteurs politiques kabyles qui assument publiquement leur volonté de bâtir une Kabylie libre et unie. 

Œuvrons toutes et tous, ensemble, pour l’avènement d’un Etat kabyle démocratique, social et laïque , en faisant de nos divergence d’approches et d’opinions une richesse qu’il faut exploiter pour mieux servir la Kabylie contre ses ennemis et non contre ses enfants. 

Kabylie, le 02 juin 2015 

Juba Yazid

Posté par Juba-Yazid à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2015

Vidéo: On peut désormais fabriquer du pétrole - La fin de l'Algérie s'annonce

Les chercheurs ont fait une découverte incroyable, 
Synthèse de petrole à partir d'algues,
Que sera l'avenir de l'or noir ?!

 

 

Des scientifiques affirment avoir trouvé une solution beaucoup plus simple, pour eux il suffit d'utiliser l'eau de mer dont ces chercheurs voient le pétrole du future, cette découverte est considéré comme une menace aux grande entreprises pétrolière du monde et en particulier celles comme Sonatrach qui est l'unique source de l'économie algérienne.

En effet, c'est une menace pour l'Algérie parce que cette entreprise promet une meilleure qualité de pétrole à un prix cinq fois moins, le marché mondial du pétrole sera dominé par cette découverte d'un scientifique français résidant à Alicante en Espagne, c'est là qu'il avance son projet du siècle, dans une villa surveillé 24h/24.

Le gouvernement algérien n'a pour le moment pas réagit a cette menace en investissant dans d'autres secteurs pour assurer le future de l'économie algérien, cela dit que dans peu de temps, le pays entrera dans une crise sans précédent qui ne touchera que le peuple.
Le jour viendra ou l'Algérie se trouvera sans dirigeant quand cette terre ne sera que désert sans utilité, le pays entrera dans une guerre civile que l'humanité n'a jamais connu,

Ce pendent, la Kabylie sera épargnée si son projet d'indépendance voit le jour avant que cette crise éclatera.

petrole à partir d'algues

 

Contribution: Juba YAZID

Posté par Juba-Yazid à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2015

La NASA a trouvé une nouvelle Terre

Des astronomes ont découvert une nouvelle exoplanète qui pourrait être la plus similaire à la Terre jamais observée, a annoncé la Nasa jeudi.

Cette planète est située en orbite autour d'une étoile lointaine. Elle est à la même distance de son étoile que la Terre du soleil: il pourrait ainsi être possible d'y trouver de l'eau à l'état liquide qui permettrait l'existence de la vie.

Située à 1.400 années-lumière de la Terre, cette exoplanète baptisée Kepler 452b orbite une étoile dont les caractéristiques sont aussi très similaires à celles du soleil. Ainsi, cette étoile est seulement 10% plus grosse et 10% plus brillante que notre soleil, mais elle est 1,5 milliard d'années plus ancienne.

La découverte de Kepler 452b "nous permet de progresser pour savoir combien de planètes habitables pourraient exister" dans notre galaxie, relève Joseph Twicken, le responsable scientifique de la mission Kepler et chercheur au SETI, l'Institut de recherche d'intelligence extraterrestre.

nouvelle terre

Illustration

Kepler 452b a un rayon 60% plus grand que celui de la Terre et a de grandes chances d'être rocheuse avec une atmosphère épaisse et une grande quantité d'eau. Elle pourrait connaître aussi une activité volcanique, selon ces astronomes.

Kepler 452b fait partie de douze nouvelles exoplanètes figurant dans le catalogue des découvertes du télescope Kepler. Pour être retenues, ces exoplanètes doivent avoir un diamètre qui soit moins de deux fois celui de la Terre et elles doivent être en orbite autour d'une étoile à une distance, ni top chaude ni trop froide, où l'eau peut exister à l'état liquide à leur surface. Cela les rendrait potentiellement habitables.

Sur ces douze exoplanètes candidates, Kepler 452b est la première à avoir été confirmée comme étant une planète par d'autres observations avec des télescopes terrestres.

"La poursuite de l'étude des autres exoplanètes candidates dans ce catalogue et un examen final des autres données scientifiques transmises par Kepler nous aidera à dénicher les planètes les plus petites et les plus intéressantes", a également expliqué Joseph Twicken.

Fort réchauffement

"Cela nous permettra également de mieux évaluer la fréquence de ces mondes habitables" hors de notre système solaire, a-t-il ajouté.

Le fait que l'étoile autour de laquelle tourne Kepler 452b soit 1,5 milliard d'années plus a ancienne que le soleil dont elle est très similaire par ailleurs peut nous donner une idée de ce qui pourrait advenir de la Terre dans un lointain futur.

"Si Kepler 452b est bien une planète rocheuse, sa position par rapport à son étoile pourrait indiquer qu'elle vient d'entrer dans une période de fort réchauffement dans l'histoire de son climat", relève Doug Caldwell, un astronome du SETI qui travaille sur la mission Kepler.

"L'augmentation de l'énergie dégagée par l'étoile vieillissante pourrait chauffer sa surface et provoquer une évaporation des océans qui s'y trouveraient, entraînant la perte à jamais de l'eau de la planète", selon lui.

"Kepler 452b pourrait ainsi subir actuellement ce que la Terre connaîtra dans plus d'un milliard d'années quand le soleil vieillira et deviendra plus brillant", explique le scientifique.

Le catalogue de la Nasa des découvertes de Kepler compte à ce jour un total de 4.696 exoplanètes candidates.

Kepler, une mission de 600 millions de dollars, a scruté plus de 150.000 étoiles après son lancement en 2009 à la recherche de planètes au-delà de nôtre système solaire.

Le télescope spatial est tombé en panne mi-2013 quand deux de ses gyroscopes ont cessé de fonctionner. Les exoplanètes évoquées jeudi par la Nasa avaient été observées avant que Kepler ne tombe en panne.

Posté par Juba-Yazid à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vidéo: Mouloud Mammeri à propos de la langue kabyle

Mouloud Mammeri est né le 28 décembre 1917 à Taourirt - Mimoun ( Kabylie ). Il fréquenta l'école primaire de son village ( At -Yenni ).

Mouloud Mammeri à propos de la langue kabyle.

 

"Je me souviens que j'allais à l'école pieds nus dans la neige", raconte-t-il. A onze ans, il part chez son oncle à Rabat et il entre au lycée Gouraud. De retour à Alger, quatre ans plus tard, il est inscrit au lycée Bugeaud. Ensuite, c'est le lycée Louis Le Grand, à Paris. Il pense alors à l'Ecole Normale Supérieure. Mobilisé en 1939, il est à l'école militaire de Cherchell d'où il sort avec le grade d'aspirant de réserve. Remobilisé en 1942, il participe aux compagnes d'Italie, de France et d'Allemagne. Au retour, il passe le concours de professorat de lettres à Paris et se retrouve enseigner les humanités et la littérature française aux lycées de Médéa puis de Ben Aknoun. A partir de 1947-48, malgré les critiques, il anime plusieurs conférences devant des auditoires constitués d'étudiants algériens et nord-africains.

Dda lmulud

Posté par Juba-Yazid à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

"Maudits soient ceux qui trahissent la terre sainte de la Kabylie"

"Le cerveau de Bouteflika fonctionne mieux que tous nos cerveaux réunis" est l'une de ses plus honteuse déclarations de l'ex ministre du commerce Amara BEN YOUNES.

 

ben younesssssssssss

 

 

Le président du Mouvement Populaire Algérien -MPA- Amara BEN YOUNES est limogé par le président Abdelaziz Bouteflika l'homme qui a le cerveau qui fonctionne mieux que ceux de son peuple tous réunis, "une chance pour les algériens d'avoir un chef d'Etat qui réfléchit et agit avec sagesse"a déclaré aussi Amara BEN YOUNES qui n'a encore fait aucune déclaration qui explique son éloignement du gouvernement qui est surement dû a la sagesse du président de la république, ce qui fait pensé que le (chou chou) du pouvoir a surement été promis pour un poste meilleure que le précédent ou il pourra exercer sa fonction de (lèche cul), dans le cas contraire, il se retrouvera dans la rue comme tous ceux qui le précède dans la trahison des siens et tourné le dos au combat qu'ils ont mené a une époque.

"Na3l bou li mayhebnach" ou "Maudits soient ceux qui ne nous aiment pas" une autre déclaration de  l'ex ministre du commerce qui a entrainé un scandale en Algérie. Et si le président de la république algérienne n'aime plus Amara BEN YOUNES, serait il maudit lui aussi par l'un des personnes qui fut son bras droit?

 

Voila comment finissent tous ceux qui trahisse les siens
"Maudits soient ceux qui trahissent la terre sainte de la Kabylie"

ben younes

Contribution Juba YAZID

Posté par Juba-Yazid à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2015

Ould Ali El Hadi: Récompensé pour sa trahison aux siens

Connu pour sa loyauté au pouvoir colonial arabo-sataniste, Ould Ali El-Hadi est nommé ministre de la jeunesse et des sports, après une longue attente le voila l'homme connu sous le nom de "Bachagha" ou KDS comme le prénome la plupart des kabyle arrive enfin a ses fins, après avoir passé plus de 13ans en tête de la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou.

Mr_Ould_Ali_El_

Le pseudo militant de la cause berbère est désormais une personnalité importante et influente au sein du pouvoir algérien, avec une patiente remarcable il a réussi a grinpper les echelons suite à de nombeux services rendu pour ces patrons au gouvernement, nous vous rapportons quelques uns:

 

• Organisé la racaille tizi-ouzienne en « comité de soutien » à la candidature de Bouetflika, 

• Organisé des festivals arabo-africains où la Palestine et la Turquie sont les « invités d’honneur », 

• Ouvert les portes de la maison de la culture Mouloud Mammeri au prédicateur de l’enfer El qaradaoui, 

• Ouvert les portes de la maison de la culture Mouloud Mammeri à une armada de barbus hirsutes et de Belphégor de l’association islamiste «El irshad Wa El islah» pour une conférence sur Fadhma n Summer, prêcher la «bonne parole» et le «droit chemin» en directions des femmes de Kabylie, 

• Servi d’éclaireur à la gendarmerie algérienne pour aller confisquer les terres de l’illustre Slimane Azem afin d’y installer une brigade de « gendarmerie algérienne », 

• Attribuer les premiers prix des festivals de film d’expression amazighe à des films « muets »... 

Etc., etc., etc., ces méfaits n’étant cités qu’à titre d’infime illustration des méfaits de ce Bachagha des temps modernes. 

Signalons toutefois que ce même Ould Ali El Hadi, lors de ces dernières apparitions publiques s’est copieusement fait huer par la jeunesse kabyle, notamment l’année dernière lors de la commémoration de l’assassinat de Matoub Lounès. Cette année il n’est pas hasardé à s’y rendre. 

A présent qu’il est ministre de la jeunesse et des sports et après avoir amené Al Qaradaoui à Tizi-ouzou, peut-être que sa prochaine mission sera de nous organiser un festival de la danse du ventre avant de nous ramener, pour "clore les festivités", le « calife Al Baghdadi » pour une conférence sur les bonnes mœurs islamiques, le zawadj el moutâa et le djihad enikah… 

Posté par Juba-Yazid à 21:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Ce n'est pas un miracle du coran ni de la bible, c'est juste le miracle du savoir et de la science

Atteint de DMLA, un Britannique de 80 ans retrouve la vue grâce à un œil bionique

L'implant oculaire Argus II n'avait jusqu'à présent été implanté que sur des personnes atteintes de rétinopathie dégénérative, un ensemble de maladies génétiques conduisant à une perte de la vue.

oeil

SUCCÈS. Un retraité britannique de 80 ans souffrant de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) a bénéficié de l'implantation "réussie" d'un "œil bionique" posé à même la rétine, a annoncé mercredi 22 juillet 2015 l'équipe médicale de l'hôpital de Manchester qui a pratiqué l'opération. "Les progrès de Ray Flinn sont vraiment remarquables. Il voit vraiment bien les contours des gens et des objets", a déclaré le professeur Paulo Stanga, chirurgien ophtalmologiste au Manchester Royal Eye Hospital qui présente cette intervention comme une première mondiale pour un patient atteint de DMLA.

Un implant qui stimule la rétine par des impulsions électriques

La maladie, marquée par une dégradation d'une partie de la rétine (la macula), est une importante cause de handicap visuel chez les plus de 50 ans et sa fréquence augmente avec l'âge. Elle peut mener à la perte de la vision centrale. "Les premiers résultats sont un succès total et je suis impatient de traiter davantage de malades souffrant de DMLA sèche avec l'Argus II dans le cadre de cet essai clinique", a ajouté le professeur Stanga. Vendu 115.000 euros en Europe et fabriqué par la société californienne Second Sight, Argus II est un implant oculaire jusqu'à présent utilisé sur les personnes aveugles par rétinopathie dégénérative, un ensemble de maladies génétiques. Cet implant "stimule" artificiellement, par des impulsions électriques, la rétine déficiente.

DISPOSITIF. L'appareil se présente sous la forme d'une paire de lunettes de soleil, équipée d'une caméra miniature, d'un boîtier électronique portatif pour retraiter les données visuelles captées par la caméra et d'un système de transmission jusqu'à l'implant oculaire. Des systèmes similaires de "rétines artificielles" mis au point par trois sociétés, aux États-Unis, en Allemagne et en France, équipent actuellement une centaine de personnes dans le monde.

Posté par Juba-Yazid à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sarkozy dit vrai! L’Algérie, qu’en sera-t-il dans l’avenir '

TUNIS (Tamurt) Lors d’un point de presse de Nicolas Sarkozy, qui est en visite en Tunisie depuis dimanche dernier, le président « des républicains » (Ex UMP) avec un regard appuyé, a lancé une petite phrase sur l’Algérie qui dit long sur la vraie place de ce pays sur la scène mondiale. «L’Algérie, qu’en sera-t-il dans l’avenir, de son développement, de sa situation' C’est un sujet qui me semble-t-il doit être traité dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée», a déclaré l’ex président français.

sarko

Ce que l’ancien président Français a déclaré sur l’Algérie n’est qu’une vérité et, il n’est que ce que la plus part des pays démocrates dans le monde pensent tout bas. Un constat et un avis que tout le monde partage. En un mot, Sarkozy a dit vrai.

La presse algérienne a trouvé une aubaine pour s’acharner sur le sujet en faisant semblant que ces propos sont une insulte en oubliant la vraie humiliation que celle d’être gouvernée par un mort vivant. L’indignation de la presse algérienne doit se manifester sur les propos d’Ouyahia qui affirme avec fierté qu’il est pour » l’oligarchie ». C’est un fait normal que des politiciens étrangers prédisent un avenir des plus lugubres pour l’Algérie lorsque un ministre s’exprime de cette manière.

On se demande pourquoi les journalistes algériens ne se sont pas offusqués lorsque des vidéos montrent des policiers et des gendarmes massacrer des civiles à Ghardaïa' 
Nicolas Sarkozy, avec un petit sourire a déclaré que «La Tunisie est frontalière avec l’Algérie (et) avec la Libye. Ce n’est pas nouveau… Vous n’avez pas choisi votre emplacement». C’est une autre réalité. La Tunisie est un pays qui a franchi un grand pas vers la démocratie, mais cet acquis sera remis en cause à cause de sa proximité avec l’Algérie, un pays en proie à une dictature et ou les islamistes sont mieux considérés que les démocrates laïques. En plus, avec un minimum de dignité, tout le peuple algérien doit se lever comme un seul homme contre ses dirigeants qui se soignent en France !

Notons que l’ancien président français Nicolas Sarkozy est en Tunisie depuis dimanche dernier, Il n’est pas parti juste en touriste, mais sa visite est politique. Que ça soit sur le plan de la politique interne pour renouer avec son électorat français d’origine tunisienne, ou bien régionale pour relancer son idée de la création de l’union pour la Méditerranée.

Massi N pour Tamurt

Posté par Juba-Yazid à 05:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2015

URGENT / L'ÉTAT DE SANTÉ DE KAMELEDDINE FEKHAR SE DÉGRADE

GHARDAIA — Le Dr. Kameleddidine Fekhar et ses codétenus mozabites sont à leur sixième jour de grève. Selon leurs avocats qui ont pu leur rendre visite hier, Kameleddine Fekhar, incarcéré à la prison de Mni3a, est isolé de ses camarades. Son état de santé se dégrade de plus en plus mais ses geôliers refusent toujours de lui ramener un médecin.

kamel eddine

Pour rappel, le Dr. Kameleddine Fekhar est le porte-voix du peuple Mozabite. Depuis deux ans, il dénonce régulièrement les crimes commis par les tribus arabes Châambas appuyées par la police et la gendarmerie algérienne dont notamment, les assassinat de Mozabites, la destruction et le pillages des domiciles des mozabite ainsi que leur patrimoine culturel et historique. 

Face à la participation active des services de sécurités algériens dans le massacre des mozabites, le Dr Fekhar a interpellé l'ONU et a demandé une "intervention urgente" de l'organisation internationale. 

Après la tuerie de Mozabites de ce mois de juillet, le Dr. Fekhar et ses camarades mozabites ont été arrêtés en lieu et place des criminels qui ont endeuillé le peuple mozabite. Ils sont accusés et poursuivis par la justice algérienne de tous les crimes dont ils sont victimes. 

Pour affronter ce complot judiciaire, le Dr. Kameleddine Fekhar et ses codétenus n'ont aucun autre recours que d'entamer une grève de la faim. 

Isolé de ses camarades, et selon ses avocats qui ont pu lui rendre visite hier, l'état de santé du Dr. Fekhar se dégrade de jour en jour et ses geôliers refusent de lui amener médecin. 

Posté par Juba-Yazid à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Algérie: Les algériens ne sont que des pions du régime.

Après l'attaque de Ain Defla qui a couté la vie a 11 militaires algériens qui sont tout d'abord des citoyens, voila maintenant qu'on parle d'un ratissage de (vengeance) par l'ANP l'armée nationale populaire, mais plusieurs questions s'imposent.

- Fallait-il perdre 11 hommes pour ratisser la région et éliminer des terroristes?
- Etaient-ils  munis pour affronter les terroristes? 
- Est-il nécessaire de publier les photos de cadavres sur les réseaux sociaux?
- Qui sont réellement les soldats assassinés et quel grade ont il dans l'armée?
- Avons nous déjà entendu un jour ou l'autre qu'un fils d'un haut responsable au pouvoir ou dans l'armée était victime de terrorisme?
- Nous sont leurs enfants?

Essayez de répondre a toutes ces questions avant de lire la suite.

 

ain defla

 

 

- L'Algérie avec ses capacités militaires doit être en mesure de d'éliminer toute menace terroriste de toute dimension, rien n'empêche que 11 soldats ont été surpris et éliminer sans à l'intérieur d'une zone militaire, celà fait penser a l'incapacité de l'armée algérienne de détecter le danger mais ce n'est pas le cas, sachant que c'est le travail des renseignements, ce département dit DRS même qui a réussi a dominer le territoire algérien, comment une telle menace a pu lui échapper?! nous savons tous que ceci n'échappera pas a ce service, donc le DRS est complice de prêt ou de loin, la preuve c'est que les soldats assassinés n'étaient pas munis et ne portaient pas de gilets part balles (il n'y avait aucun cas de mort du coté des terroristes à croire l'armée était entrain de regarder se faire tuer), (ceci répond a la deuxième question), ces jeunes ont été victimes d'un complot tracé par le pouvoir et le Departement de Renseignement et de Sécurité, mais dans quel but et a quelle fin?

- Comme nous avons tous pu voir sur les réseaux sociaux, l'armée algérienne a publiée des photos des victimes de cette attaque, pour dire quoi exactement? ils ont aussi publier les cadavres des terroristes assassinés peut de temps après, est ce pour dire que l'armée a venger ses enfants? si c'est le cas une autre question s'impose: ou étiez vous avant que ça se passe?

- Tous les soldats qui ont été tué ne sont que des jeunes a un age fleurisant, debutants de carrière militaire, aucun d'entre eux n'était gradé, n'y a t-il pas de commando? que faisaient ils seuls dans leurs mission? ça ne se fait pas, alors c'est quoi le secret si ce n'est préparer un coup tordu? (chaque question entraine d'autres questions).

- Ni les responsables ni leurs enfants n'ont jamais été victimes de ce genre d'embuscade, pourtant, ils ont tous des enfants dans l'armée, ils débutent tous avec un grade élevé, le citoyen est le seul qui est sacrifié pour la survis du régime, sans compter les dommages collatéraux. par contre les enfants d'autres hauts responsables de l'armée et des politiciens ne vivent même pas en Algérie, ils vivent dans des palaces chic à l'étranger loin de tout danger et en bonne compagnie. (ceci répond à la sixième question).

 

Contribution: Juba YAZID

 

Stratégiquement, cet attentat profite aux décideurs algériens qui font diversion par rapport aux événements tragiques de Ghardaïa. Comme preuve, tout le monde condamne cette tuerie et personne ne parle du peuple amazigh du Mzab victime d’un vrai génocide.

Cet attentat vient au moment où l’Etat algérien ne sait plus comment faire pour se débarrasser de la question mozabite qui gagne des soutiens sur le plan international grâce au MAK et au GPK. Donc cette tuerie est venue détourner l’opinion du problème qui mine Bouteflika et ses parrains militaires.

Il est de notoriété publique que chaque clan au sommet de l’Etat algérien actionne ses propres groupes armés en fonction de ses intérêts. D’ailleurs, un général du DRS est mis en examen et il est en phase d’être jugé par le tribunal militaire pour avoir constitué un groupe armé. Donc tout laisse croire que l’attentat de Ain Defla, pourrait être l’œuvre du régime algérien et l’AQMI n’est que son interface.

Depuis que cet attentat que personne ne peut ne pas condamner a été perpétré, on assiste à une condamnation et une solidarité sélectives : une vie mozabite n’a aucune importance pour les algériens tant dis que c’est tout le monde qui s’indigne de l’assassinat de 11 militaires.
Une vague de solidarité, d’indignation et d’émotion a envahi les réseaux sociaux dès l’annonce, samedi 18 juillet, de la mort d’au moins 11 militaires soldats à Ain Defla. Des photos des soldats tués et des messages de soutien et de condoléances ont envahi Facebook et Twitter.

Les mozabites assassinés comme les kabyles tués en 2001, n’ont suscité aucune indignation, aucune condamnation et aucune solidarité du côté des algériens.

Cette différenciation nous rappelle justement que la nation algérienne est une chimère. Au-delà du partage de la même langue, la même culture, la même histoire (ce qui est loin d’être le cas en Algérie), une nation repose sur la communauté de destin c’est-à-dire la volonté de vivre ensemble et d’édifier un avenir commun. Or, quand c’est un kabyle ou un mozabite, c’est-à-dire, un non arabe, qui est réprimé, opprimé et tué, la solidarité des algériens ne se manifeste pas. Décidément, à chacun son destin. Donc à chacun sa nation. Et de fait, la nation algérienne est un mensonge historique révolu qu’il faut reléguer à la poubelle de l’histoire afin de bâtir sur du vrai : l’avènement d’un Etat kabyle , démocratique, laïque et social qui pourrait constituer un prélude à une nouvelle configuration politique de l’Afrique du nord à travers l’émancipation des autres peuples

Posté par Juba-Yazid à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2015

Ghardaïa en Algérie : libérez les militants et appliquer la justice aux vrais criminels.

A Monsieur Joachim Rücker, président du Haut-Commissariat des Nations unies aux Droits de l'Homme. Genève -Suisse-

 

kamel

Le bouc-émissaire de Kameledine Dr Fekhar  n'est pas criminel. 
C'est un militant de la dimension "amazyghe" (berbère et kabyle) de l'identité des Mozabites. Il n'a pas tué. 
Les identités des victimes disent de quel côté elles relèvent ?   
Il n'est pas accusé d'avoir causé les 22 ou 18 personnes assassinées lors des faits de juillet 2015, il aurait fait partie d'ailleurs... 
Les personnes qui sont à l'origine de ces morts, constatées en milieu hospitalier, doivent être arrêtées et faire même des reconstitutions, au nom de la république et de la légalité internationale. 
Nous exigeons de la justice algérienne de démontrer son impartialité et son indépendance du pouvoir et des contingences idéologiques .. . 
Et nous demandons au Haut-Commissariat des Nations unies aux Droits de l'Homme, de manifester devant les autorités algériennes et d'agir au niveau diplomatique, pour cette injustice. 

POUR SIGNER CETTE PETITION, CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT:
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Le_pouvoir_Algerien_La_liberation_du_Dr_Kameledine_Fekhar_et_ses_compagnons/?sVbUydb

Posté par Juba-Yazid à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Tizi Ouzou : un jeune blessé par balles dans l’attaque d’un commissariat

Un policier a blessé un jeune par balles devant l’entrée du commissariat de Drâa Ben Khedda, dans la wilaya de Tizi Ouzou, ce lundi 20 juillet à 5h30, a-t-on appris de sources sécuritaires locales.

 

police

 

Selon les explications fournies dans un communiqué publié par la Sûreté de la wilaya de Tizi Ouzou, deux jeunes munis de sabres accompagnés d’un chien de race Rottweiler se sont présentés au commissariat de Drâa Ben Khedda. Ils ont commencé à jeter des bouteilles contre les policiers en poste et à dégrader l’enseigne tout en incitant le chien à s’attaquer aux policiers, selon la même source.

Les policiers ont tenté de maîtriser le chien à l’aide d’un Taser mais en vain puisque l’animal s’est attaqué à un policier qui, en tentant de s’en défaire, a fait usage de son arme blessant accidentellement l’un des deux assaillants.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cette affaire, a conclu le communiqué.

Le jeune blessé à l’abdomen se trouve toujours à l’hôpital.

 

Source: TSA

Posté par Juba-Yazid à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Vidéo: Kateb Yacine: "Il n'y a pas de race arabe ni de nation arabe"

Yacine Kateb (Kateb de son nom, Yacine de son prénom) né le 2 août 1929 à Constantine, en Algérie1,2, et mort le28 octobre 1989 à Grenoble, en France, est un écrivain algérien. Il est enterré au cimetière El Alia, à Alger.kateb-yacine-1-728

Kateb Yacine Aujourd'hui, par les armes, nous avons mis fin au mythe ravageur de l'Algérie française, mais pour tomber sous le pouvoir d'un mythe encore plus ravageur : celui de l'Algérie arabo-musulmane, par la grâce de dirigeants incultes. L'Algérie française a duré cent trente ans. L'arabo-islamisme dure depuis treize siècles ! L'aliénation la plus profonde, ce n'est plus de se croire français, mais de se croire arabe. Or il n'y a pas de race arabe, ni de nation arabe. Il y a une langue sacrée, la langue du Coran dont les dirigeants se servent pour masquer au peuple sa propre identité.

Il n'y a pas de race arabe ni de nation arabe

 

Posté par Juba-Yazid à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]